fbpx
La rhinoplastie ethnique : description et explications

La rhinoplastie ethnique : description et explications

La rhinoplastie ethnique est une intervention de rhinoplastie s’adressant aux patients de type non caucasiens, à peau noire ou asiatique. En effet, il existe certaines spécificités nasales présentes dans les nez appelés “ethniques” classant, ainsi,  la rhinoplastie ethnique parmi les chirurgies esthétiques du nez spécialisées. En ce sens, elle requière des techniques bien spécifiques.

Dans ce qui suit, nous allons vous décrire en détails le principe d’une rhinosculpture ethnique et ses objectifs.

Commençons d’abord par expliquer qu’est-ce qu’une rhinoplastie ethnique.

Rhinoplastie ethnique : c’est quoi ?

D’une manière variable d’une personne à une autre, les patients à peau noire ainsi que les patients asiatiques, présentent des particularités nasales plus ou moins prononcées selon le cas, parfois gênantes, et plus ou moins difficiles à y remédier. Pour se faire, des techniques de rhinoplastie bien spéciales ont été mises en place et sont toutes réunies regroupées sous le terme (pas forcément bien choisi) de rhinoplastie ethnique.

Il est à constater que majorité des patients ne désirent pas perdre leurs origines ou leur identité par cette intervention. En effet, ce qu’ils souhaitent, c’est plutôt une correction de défauts prononcés et gênants comme pour toute rhinoplastie classique.

Cela dit, d’autres patients désirent obtenir un nez très « occidentalisé ». La rhinosculpture ethnique, permet de parvenir à ce résultat dans une certaine mesure bien évidemment. En effet, ce qu’il ne faut pas viser c’est l’obtention d’un nez intégralement occidental. À vrai dire, le risque est d’avoir résultat très peu naturel. Il existe certains type de nez à peau très épaisses, pour lesquels l’intervention permettra une importante amélioration, mais ne permettra pas un affinement complet du nez.

Pour éviter toute insatisfaction, il est donc impératif de comprendre les avantages et les limites que vous pourrez tirer de cette intervention.

Quels sont les défauts que la majorité des patients désirent corriger suite à une rhinoplastie ethnique ?

D’abord, rappelons que les degrés et l’importance des défauts sont très variables. Mais généralement voici ce que les patients désirent :

avoir un nez moins large

  • Un nez moins large ;
  • Une pointe du nez moins aplatie et plus fine ;
  • Un nez plus projeté de profil ;
  • Des narines moins épatées.

La rhinoplastie ethnique nécessite par conséquent des techniques élaborées visant à réduire globalement le nez de face, et l’allonger de profil.

La rhinoplastie ethnique : principe et technique

Avant d’aborder les explications, nous vous prions de prendre brièvement connaissance du principes de la rhinoplastie afin de mieux comprendre les spécificités de la rhinoplastie ethnique.

En effet, comme expliqué plus haut, celle-ci présente des particularités qui expliquent le fait de recourir à une combinaison de techniques chirurgicales qui vont traiter une à une les critères suivants.

L’épaisseur de la peau :

Souvent la contrainte majeure est l’épaisseur de la peau qui est généralement assez importante. Ainsi, la peau cache les reliefs des cartilages sous-jacents. Par conséquent, le travail sur les cartilages doit être très poussé et minutieux pour que les nouveaux reliefs soient visibles et satisfaisants.

La pointe du nez et sa projection :

La pointe du nez est généralement assez large et plate également. Pour cause, les cartilages alaires de cette pointe sont souvent trop prononcés. En ce sens, la rhinoplastie ethnique fera :

  • Extraire les excès de cartilage.
  • Replier les cartilages par les sutures et augmenter ainsi la projection du nez.
  • Réaliser des greffes de cartilage sur la pointe afin de la définir d’une manière optimale.

 Le dos du nez :

Le dos du nez est également souvent large et aplati. Aussi, la racine du nez est généralement creusée. La rhinosculpture ethnique va en ce sens :

  • Resserrer les os propres du nez.
  • Rehausser le profil du nez grâce à des greffes de cartilage sur l’arête nasale.

Les ailes des narines :

En général, les ailes du nez sont trop longues et épatées. Le seuil de narine, quant à lui est trop large.

La rhinoplastie ethnique va faire, en ce sens, une exérèse de l’excès de narine.

Leave a Reply

Your email address will not be published.